Accueil       Nous contacter Connexion
Eclaireurs & Eclaireuses de CÔte d'Ivoire
association laïque du scoutisme Ivoirien
A propos des EEDCI       organes et structure       ActivitÉs       ActualitÉ       mediathÈque       CAMPBONOU       projets       boutique
 
Document sans nom
A propos des EEDCI

HISTORIQUE DES EEDCI

En 1942, après sa formation professionnelle à l’école William Ponty de Dakar au Sénégal, ACHY Paul (Renard raisonneur) déjà initié au scoutisme par le révérend Paul Rey adhère à l’Association laïque du scoutisme français « les Eclaireurs de France » (E.D.F.). Encouragé par son professeur Monsieur Ouezzin COULIBALY Lui-même membre des E.D.F.

De retour au pays après ses études, il crée un Groupe de l’association des Eclaireurs de France avec l’aide des chefs OFFOUMOU Yapo Léonard (Aigle intrépide), VANGA Aka Nwozan, BAMBA Vassindou ; Profitant du cadre scolaire, il lance le mouvement à Dabakala (centre nord de la Côte d’Ivoire), et à Boudépé au sud. Il faut souligner que le scoutisme avait déjà des sections dans plusieurs villes du pays, nous pouvons citer Abidjan, Abengourou, Bouaké, Gagnoa.

Ainsi lancé, le mouvement des E.D.F va prendre son envol et naitra par la suite l’association laïque du Scoutisme Ivoirien, dénommée Eclaireurs de Côte d’Ivoire. Après la deuxième guerre mondiale, le mouvement s’étend sur toute l’étendue du territoire national, ce qui permet son adhésion au sein des associations Laïques du Scoutisme Africain, Eclaireurs d’Afrique (E.D.A). Après l’indépendance, le mouvement E.D.A. section Côte d’Ivoire devient l’association des Eclaireurs de Côte d’Ivoire. Après son assemblée tenue en Juin 1961 elle reçoit son récépissé portant numéro 1131/I/CAB/ A.G du 23 Juin 1961 avec la mention déclaration de l’Association des Eclaireurs de Côte d’Ivoire et signé par le Ministre de l’intérieur de l’époque Monsieur Germain Coffi GADEAU. Ainsi naît officiellement les Eclaireurs de Côte d’Ivoire.

NOM-PRENOM-PROFESSION  et DOMICILE des personnes qui étaient chargées de l’Organisation et de la Direction de l’Association à cette époque :

  • Mr. DJESSOU Loubo, Député / Président
  • ACHY Paul, Directeur d’Ecole Port-Bouet / Vice-Président
  • KOFFI Kouassi, maître d’internat, Lycée Cocody / Secrétaire Gnl
  • NANGAH Ahoba, Enseignant Public Treichville / Trésorier
  • DUMESTRE René-KOUAME Koffi-DIARRA Moussa / Membres
  • AKA N’Wozan, Directeur d’Ecole à Bassam / Commissaire Nat.
  • DIARRA Youssouf, Instituteur Adjamé /  Adjoint
  • Léon LEPION, Service jeunesse et sport / Route
  • DIARRA Youssouf, Instituteur Adjamé / Route
  • BAMBA Vassindou, Enseignant / Clan
  • ASSEZO Etien, Instituteur Port-Bouet / Délégué administratif.

Les premiers responsables des Eclaireuses et Eclaireurs et les deux structures en charges de la gestion dès 1961.

ORIGINALITE DES EEDCI : LA LAÏCITE / C’est quoi la laïcité pour les EEDCI ?

L’originalité des EEDCI s’articule autour des valeurs de la laïcité. La laïcité est une des valeurs fondatrices des Eclaireuses Eclaireurs de Côte d’Ivoire. Ouverte à tous, l’association respecte les engagements individuels et réaffirme dans ses différents textes le choix de la laïcité comme une valeur éducative et émancipatrice.

Affirmer le respect fondamental de l’homme dans sa diversité en luttant contre toute forme de discrimination et d’intolérance.

  • La laïcité n’est pas seulement une attitude de l’individu ; elle implique une action collective et repose sur la reconnaissance de valeurs commune à l’humanité comme la déclaration universelle des droits de l’homme et la convention internationale des droits de l’enfant.
  • La laïcité, au-delà de la tolérance qui est trop souvent indifférence et passivité, suppose une attitude militante engagée : elle est alors un combat permanent et collectif pour l’autre, son autonomie, sa liberté par le respect, l’écoute, l’acceptation de sa parole par la confrontation d’idées, de croyance, de pratiques, la discrimination et toutes formes de propagande et de fanatisme.
  • La vie en commun dans une société régie par des règles et des lois ; elle comporte des droits et des devoirs ; ceux-ci s’appliquent à tous, de manière identique et impartiale, quelques soient les appartenances ethniques, religieuses, philosophiques, politiques, culturelles…..de chacun.
  • La laïcité contribue à la fois à l’enrichissement personnel et à l’instaurationde la cohérence personnel et à l’instauration d’une cohérence sociale ; c’est l’art de vivre ensemble.
  • Eduquer à la laïcité, c’est donner la possibilité à chacun de s’interroger, lui fournir les moyens de sa liberté, donc créer les conditions de l’échange : favoriser l’accès au savoir et à l’information.

L’Association des Eclaireuses-Eclaireurs de Côte d’Ivoire à travers sa laïcité exige le respect de l’autre. Revendique pour tous et assure à chacun le droit du choix, la possibilité d’un développement spirituel. C’est donner à chacun le droit d’être éduquer aux valeurs, à la liberté et à la compréhension des cultures 

papa
 
Quoi de neuf
Séminaire intégré UNFPA/SCOUT EEDCI : une vrai réussite
Séminaire intégré UNFPA/SCOUT EEDCI : une vrai réussite
17/07/17 Renard
 
Vidéo à la une
Chant je connais son nom
 
Nous rejoindre sur
 
 
 
Echo des régions
 
En prelude du cambonou, une visite du site du comité d'organisation avec les representatant de tous les corps des FACI
Lancement du cambonou : la fète fut plus que belle